Coopération transfrontalière des universités populaires

Le Conseil Rhénan, lors de sa séance du 3 décembre 2018 et sur demande de la Commission Culture–Jeunesse–Formation et Sport :

  1. salue le rôle et l'importance des universités populaires en tant qu'institutions de la formation continue ;
  2. est d'avis que les universités populaires remplissent une fonction importante notamment dans les espaces frontaliers en permettant aux citoyens et citoyennes de découvrir leur pays voisin,
    • ses habitants
    • sa langue
    • sa culture nationale
    • et en promouvant le rapprochement transfrontalier des personnes ;
  3. considère que l’ « up PAMINA vhs » l'Université populaire / la Volkshochschule de l'espace PAMINA, est un bon exemple d’une coopération transfrontalière réussie entre les différentes universités populaires, et ceci grâce à leur mise en réseau et à l’établissement d’un programme bilingue et interrégional ;
  4. recommande de soutenir d'autres universités populaires dans l'espace frontalier dans la mise au point d'une coopération et de renforcer et de valoriser leur rôle dans le cadre de la coopération transfrontalière dans la région du Rhin Supérieur ;
  5. estime que les régions, communes et autres acteurs devront conclure des accords pour assurer un financement durable de l’Université populaire transfrontalière de l‘espace PAMINA, signalant dans ce contexte le rôle particulier que joue l’Université populaire PAMINA dans les zones frontalières et la qualité de son travail. 

 

Le Conseil Rhénan adresse la présente résolution :

  • au gouvernement du land de Bade-Wurtemberg
  • au gouvernement du land de Rhénanie-Palatinat
  • au gouvernement de la République Française
  • à la Région Grand Est
  • aux gouvernements des cantons de Bâle-Campagne, de Bâle-Ville, d'Argovie, de Soleure et du Jura
  • à la Conférence du Rhin Supérieur

 

Retour